Les bases Recettes sucrées Saison

Pâte Sucrée à la Pistache

pâte sucrée pistache final

En cours de réalisation d’une nouvelle tarte aux parfums de framboises et pistaches, j’ai eu envie de twister ma pâte sablée pour l’accorder à la garniture. J’ai donc opté pour remplacer une part de la farine avec de la poudre de pistache. Le résultat est très sympa, l’accord avec la garniture est un vrai plus dans l’équilibre du dessert.
Une façon simple de changer un peu, mais pas trop ses recettes habituelles. 😉
@karinkuisin

Accueil » Recettes sucrées » Pâte Sucrée à la Pistache

Recette pour 365 g. 
Temps de préparation : 15 min
Temps de cuisson : 15 min
Temps de repos : entre 1h et 12h
Difficulté : ⭐☆☆☆☆
Mon appréciation : ❤️❤️❤️❤️❤️

Pâte Sucrée à la Pistache

pâte sucrée pistache final
15 min
15 min
30 min
Repos 12 heures

Vos notes personnelles

Connectez-vous pour bénéficier de la prise de notes personnelles sur tout le site (ces notes ne sont visibles que par vous-même)

Pâte Sucrée à la Pistache

Ingrédients

Déroulé

Dans la cuve de votre robot, muni de la feuille (à défaut, dans un saladier), crémez le beurre avec le sucre glace.
Ajoutez les œufs et mélangez.
Ajoutez la poudre de pistaches, le sel et mélangez.
Tamisez la farine dans le bol. Mélangez sans insister.

Débarrassez sur le plan de travail et frasez pour finir l’intégration de la farine.
Etalez entre 2 feuilles de papier cuisson, à 2-3mm d’épaisseur.
Réserver 3h au réfrigérateur.

Le temps de repos permet la maturation des ingrédients ensemble et obtenir une vraie maturité gustative, en plus de faciliter le fonçage.

Préchauffez le four à 160°C.
Foncez votre cercle à tarte de 26 cm de diamètre.
Pour une belle finition, passez le rouleau pour retirer l’excédent de pâte, et refoncez les bords pour bien les coller au cercle à tarte.
Piquez le fond de tarte à la fourchette.
Enfournez à 160°C pendant 12 minutes pour une cuisson à blanc.

A l’aide d’un pinceau, dorez au blanc d’œufs et poursuivez la cuisson selon la recette en surveillant bien la coloration.
Laissez refroidir sur une grille.

Régularisez délicatement les bords à l’aide d’une Microplane (à défaut avec une passette ou boule à thé).

Conseils…

Chemiser un moule :
Cela consiste à enduire le moule pour que la préparation ni adhère pas et puisse se démouler facilement. Selon les types de préparation, le type de chemisage diffère, beurre et farine pour une génoise, caramel pour une crème ou papier sulfurisé beurré pour un cake, beurre et sucre pour plus de gourmandise…
Quelque soit votre choix, éliminez toujours l’excédent de farine, sucre… pour ne pas qu’ils interfèrent avec la recette, en le tapotant retourné.
Lors du montage, on chemise les cadres, cercles… de rhodoïd, enlevé après un passage au froid pour une finition parfaite.

Fraser/Fraiser consiste à écraser la pâte en la faisant glisser sur la table. Ce geste, à répéter 3 ou 4 fois va permettre de finir d’incorporer la farine et d’obtenir une pâte homogène sans que la farine ne travaille. Pourquoi ne pas faire travailler la farine… simplement car plus on la travail, plus le gluten qu’elle contient se « réveille » et va la rendre élastique. Plus elle sera élastique, plus elle se rétractera, vous rencontrerez alors toutes les difficultés possibles : rétractation lors de la cuisson, gonflement, affaissement… Alors pour éviter cela, on n’énerve pas la farine !

Température du four :
Je donne ici les températures que j’utilise avec mon four, elles seront peut-être à adapter avec le vôtre. Un des secrets de la réussite en pâtisserie, c’est d’apprivoiser son four ! Pour information, le mien n’est pas un four professionnel, c’est un modèle courant à chaleur tournante, d’un grand fabricant suédois vendu chez un grand industriel du meuble suédois 😉
Toutes mes recettes sont données avec l’utilisation de la chaleur tournante, SAUF spécifiquement mentionné.

Pour les fruits confits, mais c’est valable pour tous les fruits, les graines… surtout si on conserve la peau (ce qui apporte du goût, permet de diminuer le sucre…), bref, je ne saurais que trop vous conseiller d’utiliser uniquement des fruits, légumes, graines, farines… BIO.

Retrouvez toutes les astuces pour réussir à tous les coups votre pâte sucrée.

Maryse :
Une Maryse n’est pas la voisine d’à côté, mais lorsque l’on cuisine, pâtisse, elle devient vite notre meilleure amie ;-). Il s’agit d’une spatule dont l’embout en matière souple permet de racler le fond de vos plats et limiter la perte de matières. C’est un instrument peu onéreux qui devient très vite indispensable !

close
cercle noir Frédéric Bau final
Le cercle noir
gâteau licorne final
Gâteau licorne

Nouveau !

Saisissez vos propres notes dans les recette en vous abonnant (en complément l'abonnement recette permet de recevoir les nouvelles recettes par mail).

Nous n’envoyons pas de messages indésirables ! Lisez notre politique de confidentialité pour plus d’informations.

0 comments on “Pâte Sucrée à la Pistache

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous avez aimé la recette ?




Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.